« Nous ne cessons pas de jouer parce que nous vieillissons; nous vieillissons parce que nous cessons de jouer.” - George Bernard Shaw

LAPPSET a fait appel à plusieurs établissements universitaires pour étudier les possibilités d’aires de jeux conçues pour les personnes âgées. Les résultats sont encourageants : les personnes âgées qui ont participé aux tests dans les aires de jeux ont noté une amélioration dans leur équilibre – ce qui est un élément clé de la forme physique des personnes âgées – agilité, bonne humeur et courage de quitter leur maison d’eux-mêmes. S’ils sont capables de passer du temps avec leurs petits-enfants, c’est un bon point supplémentaire. L’activité physique régulière est un gage de santé chez les personnes âgées et est en outre bénéfique à l’économie nationale et à la santé publique.

Le saviez-vous ?

Trente-sept pour cent des personnes âgées de plus de 75 ans vivent seuls. Leur indépendance est menacée par la détérioration de la coordination et de l’équilibre et ils bougent de plus en plus lentement. 41 % des personnes âgées évitent délibérément de se déplacer de peur de faire une chute. L’isolement et la solitude qui en résultent peuvent entraîner une grave dépression et même le suicide. Un certain nombre d’études ont montré qu’un “jeu” quotidien stimulant, tels les mots croisés ou les échecs, diminue les conséquences du vieillissement.